- FORUM D'ARTISTES SE PERMETTANT TOUT ET NE RÉCLAMANT RIEN -
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rébéllion des sans foyer de Crysandia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
m3rga

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2015
Age : 18
Localisation : Prades-le-lez

Fiche de MJ
Jeu(x) maîtrisé(s) :

MessageSujet: La rébéllion des sans foyer de Crysandia   Mer 23 Nov - 22:09

Je propose au personnes qui passent encore sur ce forum qui s'étouffe telle un feu sans oxygène, de vous faire lire une fiction que j'écris en collaboration avec une amie.


La rébéllion des sans foyer de Crysandia


Chapitre 1
Dystopie dictatoriale

Crysandia, était une terre de culture et d'élevage familial autrefois prospère. Détruite et brisé par la création d'une dictature peut avenante, avec à la tête un seul homme; Henry Moldrave, elle fut transformée en une gigantesque prison. L'armée de cet homme contrôlait donc la ville de Crysandia. toutes les informations étaient manipulés pour incruster une propagande constante dans la tête du peuple. Dans cette histoire que vous lisez en ce moment, Des paroles s'envolaient d' écrans et de télévisions dans toute la ville de Crysandia laissant ces paroles s'échapper.« Chez nous, Moldrave ! Nous n'avons peur de rien ! Nous sommes là pour vous protéger, peuple de Crysandia ! Qu'importe les monstres qui se cache en ville, nous seront là pour les déterrer car nous sommes la force et la justice ! Ici Il faut ce battre pour vivre de nos jours, mais nous avons besoin de votre aide ! Il faut dénoncer quiconque montre des signes de traîtrise. Pour finir, n'oubliez pas, nous voyons tout et aucun secret ne reste caché ici. Alors si vous êtes un terroriste qui se croit malin d'oser lever la main sur nous !Alors Moldrave entière répliquera à vos petites piqûres de parasites, nous avons assez de produit pour vous annihiler !  » ces mots arrivaient aux oreilles des habitants avec une lourdeur incroyable, certains affichaient des sourires de confiance d'autres n'avaient guère l'air joyeux
l'écran plat tenue par une barre métallique reliée au plafond dans un angle  d'un bar miteux  diffusais cette propagande . Le bar se nommait « chez Giovanni »  en l’honneur du fondateur. L’établissement, de l’intérieur, prenait une teinte pâle telle un cadavre quand les rayons du soleil pénétraient les vitres désuètes. Les tables elles, avaient perdus leurs couleurs au fil des âges et des clients. Les auréoles des multiplient choppes dessinaient des tableaux abstraits sur les pièces de bois où ripailles et jeux d'argents ont eu lieux dans le passé. Seul deux ou trois personnes se tenaient assises dans ce bar à observer les images animés dans le coin de la grande salle grisonnante.
L'un des Hommes qui admirait avec dégoût la télévision était Marx Inell, à cinquante-huit ans le temps ne l'avait point épargné, des crevasses prêtes à vous avaler envahissaient son visage. Sa chevelure brune se battait avec les horribles cheveux blancs qui gagnaient de plus en plus de terrain sur son crâne.  Ses yeux bleus avaient perdus de leurs éclats et sa dentition n'était en rien parfaite. Son ossature bien que peu entretenu contrastait avec sa face. En effet, Marx avait le don d'avoir une grande force physique. Seulement, un détail ne se voyait point en regardant le vieil homme de haut en bas. Sa culture et son intelligence étaient inégalables, d'ailleurs Marx n'était pas n'importe qui, il était l'un des généraux du dirigeant de Crysandia, mais aussi un espion pour le compte de la rébellion de la ville.
La rébellion des sans foyer de Crysandia était une agence secrète visant a renverser le pouvoir du chef de l'armée Henry Moldrave, ce Grand Homme du vingt et unième siècle dirigait la ville de Crysandia d'une main de fer. Sans discipline et ordre, le peuple n'est que chaos, en ne lui rappelle point que sa vie dépend de nous telle du bétail il se pense assez intelligent pour voler nos sièges a l'assemblé , nos maisons, nos vies ! à affirmer Le dirigeant lors du siège de l'assemblé internationale. L'agence des sans foyer de Crysandia se battait contre cet idéal pour permettre aux citoyens du pays de pouvoir vivre en toute liberté sans le moindre tourment des grandes puissances.... LA SUITE PLUS TARD (déjà écrit mais je fait patienter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirn-lourde-colline.tumblr.com
 
La rébéllion des sans foyer de Crysandia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enlever ses téléchargements sans perdre sa partie
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» Une rumeur, un murmure sans nom...
» La pierre de foyer votre avis !
» [FAQ] Posez vos questions sans créer un nouveau sujet ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cabane des Créateurs :: La Forge des Démiurges :: Littérature-
Sauter vers: